BAZYLIKA MNIEJSZA p.w. św. ELŻBIETY we WROCŁAWIU
 

HISTOIRE DE L' ÉGLISE DE SAINTE-ÉLISABETH

L' église de Sainte-Élisabeth est l'une des plus anciennes et des plus grandes églises de Wrocław. C'est un édifice a trois nefs sur le plan basilical. Le corps de l' église a cinq travées et la longueur interne de 65,20 m, le choeur inclus. La nef centrale a 29,70 m de haut et 9,80 m de large, les nefs latérales ont 13 m de hauteur. Le temple a 68,20 m de long et 22m de large.

La costruction du temple actuel a été commencée probablement dans le premier tiers du XIVe siecle. C'est le duc Boleslas III qui en fut le fondateur.

L'église a appartenu initialement aux Croisés a l'Étoile Rouge (freres hospitaliers), qui géraient l'hospice de Sainte Élisabeth, et ensuite elle est devenue l'une des deux églises paroissiale de la ville, a côté de l' église de Sainte-Marie-Madeleine.

L'église a été dédiée a Sainte Élisabeth (fille du roi de Hongrie André II, canonisée en 1235), le 19 novembre 1257 a l'occasion de la consécration du temple par l'éveque Thomas Ier de la famille des Rawicz.

Jusqu'a 1387 les patrons de l'église ont été Saint Laurent et Sainte Élisabeth. En 1457 on a terminé la construction du clocher. La tour, couronné par une fleche a atteint la hauteur de 130,48 m. D'apres les chroniqueurs de l'époque, c'était le clocher le plus haut et le plus beau de Silésie.

En 1529 un vent violent a fait crouler la fleche de la tour sur le cimetiere contigu a l'église.

Dans les années 1531 - 1535 la tour a été reconstruite, mais dans le style Renaissance, dans la forme qui s'est conservée jusqu'a présent.

Le 6 avril 1525 l'église est passé aux mains des protestants au nom desquels le patronat a été pris par le pasteur Ambroise Moiban, un ami de Luther.

Malgré le caractere protestant de l'église, jusqu'a la fin du XVIIIe siecle on y a célébré les fonctions religieuses aussi en polonais. [La confession protestante en Basse-Silésie était traditionnellement considérée une religion "allemande" n.d.t.]

En 1598 on a refait le toit de l'église qui a reçu une coouverture nouvelle de avec les tuiles canal, mâles et femelles, dites "moines" et "moniales", qui forment ensemble le motif ornamental d'un échiquier avec les "cases" vertes e rouges (apres l'incendie de 1976 l'église a été couverte a nouveau avec des tuiles du meme type).

En 1856, pendant les préparatifs au 600e anniversaire de la consécration de l'église on a fait beaucoup de travaux de rénovation, entre autres on a posé le pavé de dalles de granit e de marbre, on a réparé les fenetres de quelques chapelles, les murs du temple ont été couverts de nouvelles peintures polychromes. Au cours des travaux on a vu crouler les travées sud avec une partie des voutes de la nef sud. La restauration a été terminée avec la consécration le 19 novembre 1858.

Dans les années 1750-1761 on a construit l'orgue. L'instrument a été fait par Michael Engler e par son fils Benjamin, et apres la mort de Michael l'oeuvre a été terminatée par Gottlieb Ziegler. Au XIXe siecle l'orgue a été transformé a plusieurs reprises. La réfection générale a été faite dans les années 1939-1941. L'orgue avait 91 jeux d'orgue.

Apres la cession de l'église aux Polonais en 1946, l'orgue a été réparé et accordé a nouveau. l'instrument n'était pas utilisé que pour les objectifs de la liturgie, mais aussi pour les concerts a l'occasion de différentes manifestations et célébrations entre autres pendant le festival "Wratislavia Cantans". L'incendie du 9 juin 1976 a totalement détruit l'orgue.

Le 2 juillet 1946 le temple a été cédé par le consistoire de l' église évangélique de la confession d'Augsbourg [c'est-a-dire luthérienne] et passé aux autorités militaires. Ce jour-la la premiere messe a été célébrée par le lieutenant-colonel, pere B. Nowak. A partir de ce moment-la le temple est devenu l'église de l'aumônerie militaire, dite " l'église de garnison".

Dans les années 1946-1947 on a fait les travaux de réfection et de conservation et on a adapté le bâtiment aux exigences de la liturgie catholique.

Le 19 septembre 1975 un incendie a détruit le clocher de l'église. Un autre incendie, aux suites bien plus tragiques a eu lieu le 9 juin 1976. Les grandes orgues ont été entierement détruites, le comble de la grande nef, celui de la nef sud, et celui de la nef nord-ouest, le fronton ouest du temple et les voutes du choeur ont été brulés. Les ornements intérieurs ont été partiellement détruits, y compris les autels latéraux et les épitaphes.

Dans les années 1976-1977 on a fait le nettoyage et les travaux de protection nécessaires apres les incendies. En 1980 on a commencé la restauration de l'église et du clocher.

Le 2 mai 1993 le cardinal Henri Gulbinowicz a consacré la chapelle aménagée dans l'ancienne sacristie de l'église. A partir de ce moment-la, dans la partie déja reconstruite de l'église, on a célébré régulierement les messes.

Les travaux de restauration ont été terminés le 19 mai 1997. L'église a ouvert ses portes aux pelerins venus a Wrocław pour participer au 46e Congres Eucharistique Mondial.

Le 31 mai 1997 le Saint-Pere Jean-Paul II ha consacré l'église, et ensuite les cardinaux Achille Silvestrini et Luigi Poggi, le général Sławoj Leszek Głód?, éveque de camp [aumônier militaire en chef] et les aumôniers militaires de l'armée polonaise ont concélébré une messe.

Le 15 mars 1998 la paroisse mixte - militaire et civile a été solennellement érigée.

Le 31 mai 1998 a l'occasion du premier anniversaire de la visite du pape e de la consécration de l' église on a inauguré solennellement le buste du Saint-Pere Jean-Paul II.

Actuellement on continue le travaux de restauration et de réparation des chapelles, du mobilier historique et des ornements monumentaux, particulierement des épitaphes situées sur les murs intérieurs et extérieurs de l'église, de la chaire et autres.